Bulles d'Encre Recrute!


Vous vous sentez l'âme d'un animateur, illustrateur, journaliste ou encore bibliothécaire?
Rendez vous []!
Nouvel écrivain dans notre Maison d'édition?
N'hésitez pas à venir vous présenter [] !
A bientôt sur Bulles d'Encre !

Partagez | .
 

 Le jeu de l'histoire sans fin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
connem'sSécurité

avatar

Plus d'infos

Messages : 1569
Date d'inscription : 21/01/2011

Infos supplémentaires


Fiche de l'auteur
Mes écrits sur le forum:

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Le jeu de l'histoire sans fin   Lun 1 Juil - 16:09

Julio, un petit garçon de six ans était assis sur son lit et lisait un livre. Il avait toujours aimé ce bouquin, La banane volante, dans lequel les fruits étaient superhéros.
Il soupira et se dit à lui-même qui l'aurait aimé être comme cette petite banane, au lieu de ça, il était consigné dans sa chambre.
Julio allait refermer le livre quand sa soeur - cette petite peste - entra dans la chambre en claquant violemment la porte.
"Salut Crapaud! lâcha l'adolescente.
- Tu es jalouse parce que j'ai mangé tous les chocolats ? Demanda Julio sans faire attention au ton hargneux de sa soeur."
Annia allait lui répondre quand Voyou, leur chat, sauta dans la pièce par la fenêtre restée ouverte.
Annia hurla en voyant le merle que le chat tenait dans son bec et sauta sur le lit de son frère. Le pelage roux de Voyou était tacheté de sang d'oiseau.
Le chat sauta sur le lit et posa le merle, laissant de petites taches écarlates sur les draps verts clair. Et là, le chat roux se mit à dévorer le petit oiseau devant les yeux étonnés de Julio. Puis, le chat fit une chose très étrange, il se mit sur deux pattes et ce mit à parler.
"Je, je me sens bizarre..."
Après ces quelques mots il se tordit de douleur. Les os de sa colonne vertébrale devinrent protubérants tels à des arrêtes dorsales. Le chat se transformait-il en monstre ?
Euh pas vraiment... il se transformait en ours : rose à la langue rouge. Dégoulinant d'amour. Il fit un gros câlin aux deux enfants et puis se serra fort lui-même (il s'aimait bien plus qu'il n'aimait les autres (je sais c'est narcissique)) et il commença à rétrécir puis à regrandir pour se retransformer (drôle de chat). Il ressemblait maintenant à un croisement entre loup et baleine (oui, c'est étrange...) de plus de trois mètres, et s'agitait dans tous les sens, faisant tomber des objets hétéroclites des étagères. Poussant un cri monstrueux, il se tourna vers Julio et commença à faire claquer sa mâchoire. Effrayé, l'enfant recula et laissa son livre tomber au sol. Le loup-baleine se rua sur le livre, et le dévora en en déchiquetant les pages
Julio retint un cri de rage en voyant son livre lacéré. Il regarda son chat, qui n'en était plus un, fou furieux, et lui lança une chaussette puante au nez.

- N'oublie pas de mettre en route une machine ! lui cria sa soeur

- Ce n'est pas le moment, s'écria-t-il. Je suis avec le chat, on va aller se battre sur le balcon, là !

La vie n'est-elle pas cruelle ?
Julio et le chat se précipitèrent sur le balcon, où une antilope les attendait. Elle leur avait réservé des billets d'avion pour eux tous. Il devaient se rendre en Amérique, afin de trouver des trésors : de l'or, des bijoux, du maïs, du cacao, des statuettes de pierre, des crânes d'ours, de l'argent, des chevaux, ou encore des pommes d'or. Qui ne connait pas la pomme d'or, présent offert à la plus belle des déesses grecques ? Tout ça leur faisait très envie

_____________________________________________________________________________
Une rose de Miki, une autre de zaitto, encore une d'Astuki, pis une de Syldonelle, une de Zorgloub, une de Volt et enfin, une d'Ela, merci, j'vous aime =)









Prix reçus en 2012
Revenir en haut Aller en bas
ElayneRetraitée

avatar

Plus d'infos

Messages : 2170
Date d'inscription : 18/01/2011

Infos supplémentaires


Fiche de l'auteur
Mes écrits sur le forum:

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Le jeu de l'histoire sans fin   Lun 1 Juil - 16:16

Julio, un petit garçon de six ans était assis sur son lit et lisait un livre. Il avait toujours aimé ce bouquin, La banane volante, dans lequel les fruits étaient superhéros.
Il soupira et se dit à lui-même qui l'aurait aimé être comme cette petite banane, au lieu de ça, il était consigné dans sa chambre.
Julio allait refermer le livre quand sa soeur - cette petite peste - entra dans la chambre en claquant violemment la porte.
"Salut Crapaud! lâcha l'adolescente.
- Tu es jalouse parce que j'ai mangé tous les chocolats ? Demanda Julio sans faire attention au ton hargneux de sa soeur."
Annia allait lui répondre quand Voyou, leur chat, sauta dans la pièce par la fenêtre restée ouverte.
Annia hurla en voyant le merle que le chat tenait dans son bec et sauta sur le lit de son frère. Le pelage roux de Voyou était tacheté de sang d'oiseau.
Le chat sauta sur le lit et posa le merle, laissant de petites taches écarlates sur les draps verts clair. Et là, le chat roux se mit à dévorer le petit oiseau devant les yeux étonnés de Julio. Puis, le chat fit une chose très étrange, il se mit sur deux pattes et ce mit à parler.
"Je, je me sens bizarre..."
Après ces quelques mots il se tordit de douleur. Les os de sa colonne vertébrale devinrent protubérants tels à des arrêtes dorsales. Le chat se transformait-il en monstre ?
Euh pas vraiment... il se transformait en ours : rose à la langue rouge. Dégoulinant d'amour. Il fit un gros câlin aux deux enfants et puis se serra fort lui-même (il s'aimait bien plus qu'il n'aimait les autres (je sais c'est narcissique)) et il commença à rétrécir puis à regrandir pour se retransformer (drôle de chat). Il ressemblait maintenant à un croisement entre loup et baleine (oui, c'est étrange...) de plus de trois mètres, et s'agitait dans tous les sens, faisant tomber des objets hétéroclites des étagères. Poussant un cri monstrueux, il se tourna vers Julio et commença à faire claquer sa mâchoire. Effrayé, l'enfant recula et laissa son livre tomber au sol. Le loup-baleine se rua sur le livre, et le dévora en en déchiquetant les pages
Julio retint un cri de rage en voyant son livre lacéré. Il regarda son chat, qui n'en était plus un, fou furieux, et lui lança une chaussette puante au nez.

- N'oublie pas de mettre en route une machine ! lui cria sa soeur

- Ce n'est pas le moment, s'écria-t-il. Je suis avec le chat, on va aller se battre sur le balcon, là !

La vie n'est-elle pas cruelle ?
Julio et le chat se précipitèrent sur le balcon, où une antilope les attendait. Elle leur avait réservé des billets d'avion pour eux tous. Il devaient se rendre en Amérique, afin de trouver des trésors : de l'or, des bijoux, du maïs, du cacao, des statuettes de pierre, des crânes d'ours, de l'argent, des chevaux, ou encore des pommes d'or. Qui ne connait pas la pomme d'or, présent offert à la plus belle des déesses grecques ? Tout ça leur faisait très envie, et Julio voulait absolument la trouver !

(j'ai fait sans la contrainte x)

Contrainte : faire revenir la soeur de Julio.

_____________________________________________________________________________


Besoin d'un coup de main ? Ela' pour vous servir !
Par ici !

Revenir en haut Aller en bas
connem'sSécurité

avatar

Plus d'infos

Messages : 1569
Date d'inscription : 21/01/2011

Infos supplémentaires


Fiche de l'auteur
Mes écrits sur le forum:

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Le jeu de l'histoire sans fin   Lun 1 Juil - 16:25

Julio, un petit garçon de six ans était assis sur son lit et lisait un livre. Il avait toujours aimé ce bouquin, La banane volante, dans lequel les fruits étaient superhéros.
Il soupira et se dit à lui-même qui l'aurait aimé être comme cette petite banane, au lieu de ça, il était consigné dans sa chambre.
Julio allait refermer le livre quand sa soeur - cette petite peste - entra dans la chambre en claquant violemment la porte.
"Salut Crapaud! lâcha l'adolescente.
- Tu es jalouse parce que j'ai mangé tous les chocolats ? Demanda Julio sans faire attention au ton hargneux de sa soeur."
Annia allait lui répondre quand Voyou, leur chat, sauta dans la pièce par la fenêtre restée ouverte.
Annia hurla en voyant le merle que le chat tenait dans son bec et sauta sur le lit de son frère. Le pelage roux de Voyou était tacheté de sang d'oiseau.
Le chat sauta sur le lit et posa le merle, laissant de petites taches écarlates sur les draps verts clair. Et là, le chat roux se mit à dévorer le petit oiseau devant les yeux étonnés de Julio. Puis, le chat fit une chose très étrange, il se mit sur deux pattes et ce mit à parler.
"Je, je me sens bizarre..."
Après ces quelques mots il se tordit de douleur. Les os de sa colonne vertébrale devinrent protubérants tels à des arrêtes dorsales. Le chat se transformait-il en monstre ?
Euh pas vraiment... il se transformait en ours : rose à la langue rouge. Dégoulinant d'amour. Il fit un gros câlin aux deux enfants et puis se serra fort lui-même (il s'aimait bien plus qu'il n'aimait les autres (je sais c'est narcissique)) et il commença à rétrécir puis à regrandir pour se retransformer (drôle de chat). Il ressemblait maintenant à un croisement entre loup et baleine (oui, c'est étrange...) de plus de trois mètres, et s'agitait dans tous les sens, faisant tomber des objets hétéroclites des étagères. Poussant un cri monstrueux, il se tourna vers Julio et commença à faire claquer sa mâchoire. Effrayé, l'enfant recula et laissa son livre tomber au sol. Le loup-baleine se rua sur le livre, et le dévora en en déchiquetant les pages
Julio retint un cri de rage en voyant son livre lacéré. Il regarda son chat, qui n'en était plus un, fou furieux, et lui lança une chaussette puante au nez.

- N'oublie pas de mettre en route une machine ! lui cria sa soeur

- Ce n'est pas le moment, s'écria-t-il. Je suis avec le chat, on va aller se battre sur le balcon, là !

La vie n'est-elle pas cruelle ?
Julio et le chat se précipitèrent sur le balcon, où une antilope les attendait. Elle leur avait réservé des billets d'avion pour eux tous. Il devaient se rendre en Amérique, afin de trouver des trésors : de l'or, des bijoux, du maïs, du cacao, des statuettes de pierre, des crânes d'ours, de l'argent, des chevaux, ou encore des pommes d'or. Qui ne connait pas la pomme d'or, présent offert à la plus belle des déesses grecques ? Tout ça leur faisait très envie, et Julio voulait absolument la trouver ! Sa soeur les rejoignit, car elle avait un chien renifleur de pommes d'or.

Contrainte : Le chien doit être allergique à quelque chose (mais pas aux pommes d'or mdr)

_____________________________________________________________________________
Une rose de Miki, une autre de zaitto, encore une d'Astuki, pis une de Syldonelle, une de Zorgloub, une de Volt et enfin, une d'Ela, merci, j'vous aime =)









Prix reçus en 2012
Revenir en haut Aller en bas
SamskaliPensionnaire

avatar

Plus d'infos

Messages : 299
Date d'inscription : 26/10/2013

Infos supplémentaires


Fiche de l'auteur
Mes écrits sur le forum:

Voir le profil de l'utilisateur
http://petitelectrice.blogspot.be/
MessageSujet: Re: Le jeu de l'histoire sans fin   Ven 20 Déc - 21:39

Julio, un petit garçon de six ans était assis sur son lit et lisait un livre. Il avait toujours aimé ce bouquin, La banane volante, dans lequel les fruits étaient superhéros.
Il soupira et se dit à lui-même qui l'aurait aimé être comme cette petite banane, au lieu de ça, il était consigné dans sa chambre.
Julio allait refermer le livre quand sa soeur - cette petite peste - entra dans la chambre en claquant violemment la porte.
"Salut Crapaud! lâcha l'adolescente.
- Tu es jalouse parce que j'ai mangé tous les chocolats ? Demanda Julio sans faire attention au ton hargneux de sa soeur."
Annia allait lui répondre quand Voyou, leur chat, sauta dans la pièce par la fenêtre restée ouverte.
Annia hurla en voyant le merle que le chat tenait dans son bec et sauta sur le lit de son frère. Le pelage roux de Voyou était tacheté de sang d'oiseau.
Le chat sauta sur le lit et posa le merle, laissant de petites taches écarlates sur les draps verts clair. Et là, le chat roux se mit à dévorer le petit oiseau devant les yeux étonnés de Julio. Puis, le chat fit une chose très étrange, il se mit sur deux pattes et ce mit à parler.
"Je, je me sens bizarre..."
Après ces quelques mots il se tordit de douleur. Les os de sa colonne vertébrale devinrent protubérants tels à des arrêtes dorsales. Le chat se transformait-il en monstre ?
Euh pas vraiment... il se transformait en ours : rose à la langue rouge. Dégoulinant d'amour. Il fit un gros câlin aux deux enfants et puis se serra fort lui-même (il s'aimait bien plus qu'il n'aimait les autres (je sais c'est narcissique)) et il commença à rétrécir puis à regrandir pour se retransformer (drôle de chat). Il ressemblait maintenant à un croisement entre loup et baleine (oui, c'est étrange...) de plus de trois mètres, et s'agitait dans tous les sens, faisant tomber des objets hétéroclites des étagères. Poussant un cri monstrueux, il se tourna vers Julio et commença à faire claquer sa mâchoire. Effrayé, l'enfant recula et laissa son livre tomber au sol. Le loup-baleine se rua sur le livre, et le dévora en en déchiquetant les pages
Julio retint un cri de rage en voyant son livre lacéré. Il regarda son chat, qui n'en était plus un, fou furieux, et lui lança une chaussette puante au nez.

- N'oublie pas de mettre en route une machine ! lui cria sa soeur

- Ce n'est pas le moment, s'écria-t-il. Je suis avec le chat, on va aller se battre sur le balcon, là !

La vie n'est-elle pas cruelle ?
Julio et le chat se précipitèrent sur le balcon, où une antilope les attendait. Elle leur avait réservé des billets d'avion pour eux tous. Il devaient se rendre en Amérique, afin de trouver des trésors : de l'or, des bijoux, du maïs, du cacao, des statuettes de pierre, des crânes d'ours, de l'argent, des chevaux, ou encore des pommes d'or. Qui ne connait pas la pomme d'or, présent offert à la plus belle des déesses grecques ? Tout ça leur faisait très envie, et Julio voulait absolument la trouver ! Sa sœur les rejoignit, car elle avait un chien renifleur de pommes d'or. Mais Rufus le chien renifleur se mit à éternuer encore et encore, il était prit d'un rhume des foins. Il se mit à éternuer tellement fort qu'il expulser des mucosités nasales sur Julio qui se tenait debout face à lui.

Contrainte : Entamer un dialogue entre le chat et le chien
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Plus d'infos

Infos supplémentaires



MessageSujet: Re: Le jeu de l'histoire sans fin   

Revenir en haut Aller en bas
 

Le jeu de l'histoire sans fin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» [Ende, Michael] L'histoire sans fin
» Ende, Michael - L'Histoire sans fin
» L'Histoire sans fin ...
» L'Histoire sans fin de Michael Ende
» L'Histoire Sans Fin - Michael Ende

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bulles d'Encre :: Le Café de Dali :: Concours et jeux :: Jeux-